HypersensibilitéNon classé

Hypersensibilité et Gestalt-thérapie

L’approche holistique (comprenant tous les aspects de la vie de l’être) de la Gestalt-Thérapie offre une occasion à une personne hypersensible d’être accueillie dans toutes ses dimensions et sa singularité.

L’hypersensibilité est marquée par la capacité de sentir et capter à un très haut degré de sensibilité. Pour traiter ce flux de perceptions, bien souvent continu, il faut un mental capable de traiter ces informations. Une  personne hypersensible aura donc bien souvent “un cerveau qui galope” assorti d’une surefficience mentale et une pensée en arborescence. Ses perceptions vont l’amener à des idées, des hypothèses et de nouvelles sensations en quelques secondes qui, à leur tour, vont se démultiplier et se combiner (synesthésie). Dès lors, la personne hypersensible peut être submergée d’informations et potentiellement se noyer dans son propre malstrom mental.  Elle pensera prioritairement avec son cœur, ses sens et ses intuitions qui seront souvent prépondérants dans sa prise de décisions.

En Gestalt-thérapie, la pratique de la méditation, de la concentration, du recentrage sur le moment présent ou les ressentis corporels permet de trouver des fonctionnements plus sereins, canaliser ce flot d’informations et adapter sa sensibilité de manière pertinente à l’environnement.

Avec son fonctionnement atypique, la personne hypersensible percevra très tôt dans sa vie un décalage par rapport aux autres. Elle sera consciente de sa marginalité et se sentira souvent seule. Mais on ne peut pas vivre sans contact et cette dernière fera d’innombrables efforts pour s’insérer dans le monde.  Craintive par nature, elle évitera stratégiquement le plein contact. Bien souvent, par l’appréhension du rejet ou de l’abandon, elle oscillera entre confluence (complètement chez l’autre) et égotisme (complètement chez soi).

Freinés dans son “aller-vers”, la personne hypersensible s’identifie à sa douleur et s’y enferme. Si elle réussit à s’accueillir avec douceur, tout en restant à l’écoute de ses besoins, la partie peut être gagnée. La Gestalt-Thérapie favorise la conscience de soi et de ses fonctionnements dans son environnement, face aux autres. Ceci permet à la personne hypersensible de développer sa confiance en elle et ses pleins potentiels.

Si elle ose le travail en groupe, la personne pourra accueillir sa singularité dans un environnement bienveillant et accepter que les autres membres du groupe puissent être soutenants, tout en découvrant de nouveaux ajustements créateurs.

“C’est lorsque chacun peut être lui-même, tout en maintenant un contact étroit avec l’autre, que le point final est atteint.” (Beisser Arnold, La théorie paradoxale du changement).

Reportage de la RTS (Radio Télévision Suisse): hypersensibles, les émotions à fleur de peau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*